Fermer
Fermer
Nous accompagnons les entreprises et leurs dirigant.e.s vers une performance vertueuse, à tous les moments
de la vie de votre organisation

Entre obligation et engagement
La Responsabilité Sociétale des Entreprises est une notion de plus en plus utilisée par de nombreuses entreprises. Entre obligation et engagement, qu’est-ce que la RSE ?

En réalité, la RSE n’est pas une notion récente. Elle est apparue dans les années 70, en même temps que l’importance du développement durable dans la société et de la mondialisation. Au fil du temps, sa définition et ses champs d’actions se sont définis. La Responsabilité Sociétale des Entreprises est définie par la Commission Européenne comme « l’intégration volontaire, par les entreprises, de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec leurs parties prenantes ». En bref, elle se traduit par la mise en place d’actions de développement durable à l’échelle d’une entreprise.

La RSE s’appuie sur les 17 grands objectifs de développement durable de l’ONU ainsi que sur la norme ISO 26000, publiée en 2010. Cette dernière n’est pas une certification mais définit les lignes directrices suivantes :

  • La gouvernance de l’organisation
  • Les droits de l’Homme
  • Les relations et conditions de travail
  • L’environnement
  • La loyauté des pratiques
  • Les questions relatives aux consommateurs
  • Les communautés et le développement local

3 piliers

Autrement dit, la RSE s’appuie sur ces 7 lignes directrices et les regroupe sous la forme de 3 piliers : environnemental, social et économique.

  • Le pilier environnemental

    Lorsque l’on pense à la RSE, on pense indéniablement au côté environnemental. L’entreprise cherche à réduire son impact sur la planète en réduisant ces émissions de gaz à effet de serre. Les thématiques de réductions sont variées et ne manquent pas (exemple : énergie, transport, déchets, etc.). Les actions sont adaptables en fonction de la taille et du secteur d’activité.
  • Pilier social

    Renter dans une démarche RSE c’est également prendre des initiatives sociales en interne et sociétal en externe. Le bien-être des collaborateurs est l’un des sujets les plus importants. Au point de vue sociétal, ce pilier englobe également le respect des droits de l’hommes (des parties prenantes y compris), l’égalité des chances, la non-discrimination, la diversité, la santé, ou encore le droit à la formation.
  • Pilier économique

    L’entreprise agit sur son économie locale en soutenant les entreprises ou les associations locales. Elle fait également preuve de transparence vis-à-vis des fournisseurs et des clients.

Comment ?

Actuellement, il y a de plus en plus d’outils à disposition des entreprises pour quantifier leur émission de gaz à effet de serre, permettant, par la suite, de les réduire. Parmi ces outils, le bilan carbone, l’ACV (analyse de cycle de vie d’un produit), l’audit énergétique sont les plus connus. Un audit social complet peut venir en complément.

En plus de ces outils, l’entreprise peut fournir un document complet qui retrace ses actions de développement durable sur une année, c’est la DPEF.

La Déclaration de Performances Extra-Financière est donc un rapport inscrivant les actions et les données des 3 piliers, évoquées ci-dessus. Cette déclaration, plus exigeante quant aux critères, vient remplacer l’ancien rapport RSE. Certaines entreprises sont dans l’obligation de certifier et publier annuellement ce rapport sur le site internet et partager aux actionnaires. Pour les entreprises non soumises aux règlementations, réaliser ce rapport extra financier permet de définir une feuille de route avec des axes d’amélioration.  Les mots d’ordre du rapport sont la transparence et les résultats. Halte au Greenwashing !

Lorsque l’on parle de RSE, les sociétés à mission font également écho. Introduite par la loi Pacte, l’entreprise peut décider de s’inscrire dans ses statuts comme étant une entreprise avec une mission sociale ou environnementale.

Dans un monde où réduire nos émissions de gaz à effet de serre, prendre soin des collaborateurs et des parties prenantes n’est plus un effet de mode mais bien une nécessité, la démarche RSE permet de structurer ces volontés et d’avancer durablement. S’engager dans un modèle de responsabilité est possible pour toutes les entreprises de toutes tailles et secteurs.

Contactez un de nos experts en RSE !

Contact